Automobile

Citation de voiture : comment lire et 7 astuces pour ne pas faire un mauvais achat

Listes de prix des voitures

Avant d’acheter une nouvelle voiture, il est toujours bon de faire une ou plusieurs estimations. Mais quelles informations doit-il contenir ? Et comment se comporter ?
Entre les listes de mille options et les offres qui expirent toujours, il n’est pas facile de définir le prix exact d’une voiture. Pour en savoir plus, il est toujours conseillé de se rendre chez un concessionnaire pour obtenir un devis écrit, et peut-être même de multiplier les visites dans les différentes salles d’exposition. Mais comment lire une citation de voiture ? Dans cet article, nous allons voir quelles sont les informations qu’il contient, ce à quoi il faut faire attention et quel est le comportement à adopter pendant et après la visite de la salle d’exposition.

Que doit contenir un devis de voiture ?

Commençons par la manière dont une estimation doit (ou devrait) être faite pour l’achat d’une nouvelle voiture. Pour commencer, il doit être écrit sur le papier à en-tête du concessionnaire, bien que les vendeurs publient encore trop souvent des prix écrits sur des blocs-notes, des brochures ou même sur des cartes de visite. Outre le nom du concessionnaire, le devis doit également contenir le nom du vendeur qui l’a établi et ses coordonnées (téléphone et courriel).
Découvrez toutes les offres pour acheter votre prochaine voiture
Il est essentiel que le devis de la voiture contienne la date de rédaction, afin d’éviter des malentendus gênants sur les campagnes promotionnelles qui changent de mois en mois. Pour la même raison, il est également important d’indiquer la validité des conditions estimées, qui peuvent être la fin du mois en cours ou une date spécifique. C’est le droit du consommateur d’exiger qu’il soit indiqué.
Une information très importante – qui doit être indiquée très clairement – est le modèle pris en compte dans la citation. Elle doit être précisée :
• La marque
• Le modèle
• La motorisation
• La mise en scène
• Les accessoires non inclus dans l’offre, le cas échéant.
Nous arrivons maintenant à la partie du devis qu’un client potentiel évalue plus attentivement : celle qui concerne les prix. Il est important que le devis contienne non seulement le prix de liste de la voiture, mais aussi les prix des différents accessoires qui constituent le prix final. Il est utile d’évaluer l’incidence des options et leur commodité. Le prix catalogue et le prix final – net de remises et de promotions diverses – doivent être clairement indiqués.

Évaluer également les alternatives

Parmi les services liés à l’achat d’une voiture neuve, les services financiers sont sans aucun doute les plus proposés par les concessionnaires. Chaque constructeur automobile possède sa propre société de financement (techniquement définie comme « captive »), par l’intermédiaire de laquelle il offre des financements à ses clients.
Dans certains cas, il s’agit de financements classiques, d’une durée comprise entre 24 et 72 mois – mais il existe des durées encore plus longues. Certaines formules prévoient la possibilité d’accorder une première avance, ont une durée de 24 ou 36 mois avec des versements d’un montant limité et un versement final maximal.
Les formules de financement les plus avancées dédiées à la voiture prévoient une « valeur garantie » de la voiture après 24, 36 ou 48 mois. C’est ce qu’on appelle la « TCM », c’est-à-dire la possibilité de ne payer que la moitié de la voiture dans la période établie, en pouvant alors décider si : la garder (en payant ou en finançant l’autre moitié), la restituer (en couvrant avec la valeur de la voiture le financement résiduel) ou l’échanger (dans ce cas, la différence de valeur entre la voiture et le financement résiduel sera un « bonus » déjà versé à titre d’avance).
En tout état de cause, il est toujours préférable de comparer l’offre proposée par le concessionnaire avec les conditions proposées à l’extérieur. Peut-être dans votre banque, ou dans les principales institutions financières, qui disposent aujourd’hui de sites web permettant de simuler un financement sans engagement, souvent avec des services très similaires à ceux offerts par les constructeurs automobiles.
Quelques « trucs » que vous devez absolument connaître
Lorsque vous achetez une nouvelle voiture, il est toujours bon de garder à l’esprit quelques règles, ou « astuces du métier », qui vous aident à faire le bon choix. Voyons ceux que vous devez absolument connaître.

Bien étudier le modèle choisi

Avant de se rendre chez le concessionnaire, il est important de bien étudier le modèle souhaité. Avant que l’avènement du web ne soit plus difficile, il fallait acheter des magazines sur des magazines. Aujourd’hui, au contraire, il suffit de quelques clics pour trouver des informations sur les aménagements, les données techniques, les avis et les opinions des propriétaires de voitures. Avec les bonnes informations, il est plus facile d’éviter les erreurs.
Comparer plusieurs devis de différents concessionnaires
Ne pas s’arrêter à la première citation est une stratégie très utile pour comparer les propositions de différents concessionnaires, même de la même marque. Il peut arriver qu’un concessionnaire accorde un rabais supplémentaire ou qu’il ait le modèle souhaité avec les accessoires requis prêt à être livré. Après la phase de recherche en ligne, il est préférable d’investir un certain temps dans la visite en personne.

Ne pas céder à l’émotivité

Pendant la visite du concessionnaire, il est important de contrôler vos émotions. Devant la voiture que vous souhaitez tant, il peut arriver que vous agissiez de manière impulsive, en décidant immédiatement de l’achat sans faire d’autres évaluations. Les vendeurs les plus expérimentés et les plus rusés savent comment faire pression sur le client, peut-être avec la phrase fatidique « il ne reste qu’une voiture en stock et un collègue la traite, s’il l’arrête immédiatement, elle est à lui !
Il est évident que le vendeur fait son travail, mais il est important que le client évalue calmement les avantages et les inconvénients. C’est pourquoi il est toujours conseillé de décider chez soi en gardant la tête froide, et éventuellement de revenir plus tard pour la conclusion du contrat.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code